Fourrière à Paris : comment récupérer ma voiture ?

Cela nous arrive à tous de ne pas arriver à bien garer ! Si votre véhicule a été mis à la fourrière à Paris, essayez de le récupérer le plus vite possible. En effet les amendes augmentent chaque jour. Dans certains cas, la mise en fourrière d’une voiture peut même entraîner une perte de points de votre permis de conduite. Il n’y a donc pas de temps à perdre.

Comment agir en cas d’enlèvement en fourrière ?

Si votre voiture n’est plus garée là où vous l’avez laissée, appelez tout de suite la police afin de vérifier qu’elle ait été légalement enlevée suite à un stationnement gênant et non pas volée. Vous pouvez également rentrer votre numéro d’immatriculation sur le site Internet de la fourrière, pour vérifier que votre voiture a bien été mise en fourrière. Afin de déterminer l’emplacement actuel de votre véhicule, composez le numéro de la police municipale pour confirmer l’emplacement grâce au numéro d’immatriculation. La Loi Française oblige les services de remorquage de mise en fourrière à donner la raison de la mise en fourrière, l’endroit où se trouve le véhicule et comment le récupérer par lettre recommandée dans les 5 jours ouvrables qui suivent le remorquage. Si votre voiture a une plaque d’immatriculation française et qu’elle a été remorquée dans Paris, vous pouvez également consulter le site Internet du service public. Avant de vous rendre à la fourrière, vous devez obtenir une autorisation de restitution d’un commissariat de police ou d’une préfecture de police. Vous aurez quatre documents à présenter pour récupérer votre voiture : carte d’identité, carte grise et, depuis le 1er décembre 2016, le permis de conduire et les papiers d’assurance du véhicule. Dès que vous avez reçu l’autorisation de récupérer votre véhicule, dépêchez-vous d’aller à la fourrière, vous trouverez les coordonnées sur notre page, car le montant de l’amende dépendra de votre rapidité.

Vérifier l’état de votre véhicule 

Avant de quitter la fourrière, examinez bien votre voiture afin de détecter d’éventuels dégâts et le cas échéant prenez des photos comme preuve. Si votre véhicule a été abimé, le service de remorquage de la fourrière sera responsable et devra prendre les réparations à sa charge. Si vous contestez les dommages et intérêts, contactez l’officier de ministère de public. Si vous êtes d’avis que votre voiture a été remorquée à tort, prenez contact avec le commissariat de l’arrondissement où votre voiture a été enlevée. Si votre véhicule a été abimé lors de son transfert en fourrière, vous avez la possibilité d’effectuer une réclamation sur le télé-service dédié. Vous devrez alors fournir les documents suivants : la feuille de réclamation établie sur le parc de fourrière, le certificat d’immatriculation de la voiture et un devis de réparation. L’examen d’une demande d’indemnisation peut prendre plusieurs mois. Sachez qu’une fausse déclaration est passible de deux ans de prison et de 30 000 euros d’amende.

Le tarif et les raisons de la mise en fourrière

Pour pouvoir récupérer votre véhicule mis en fourrière, vous devrez régler des frais dont le montant varie en fonction de la catégorie du véhicule et de la durée pendant laquelle il a été placé. Pour un véhicule particulier, le tarif est de 179 € pour le jour numéro un, et s’ajoute à cela 29 € par jour supplémentaire. Pour les deux roues, le tarif est de 59 € le jour un, puis de 10 € par jour en supplément. Voici quelques exemples de mise en fourrière à Paris : stationnement gênant ou dangereux, stationnement sur un passage pour piétons, sur une place réservée (handicapés, livraison, etc.), stationnement en double file, devant une sortie de garage, même la vôtre, ou une issue de secours. Le véhicule étant resté plus de 7 jours au même endroit sur la voie publique et/ou gênant la visibilité, quand il est garé à un carrefour.

Vous aimerez probablement
Sabot de voiture : comment faire ?
Voiture abîmée en fourrière : comment agir ?
Panne de voiture : peut-on enlever ma voiture en fourrière ?
Comment contester un enlèvement en fourrière ?

Laisser une Réponse