Tout savoir sur le fonctionnement des fourrières en France

Vous avez eu une mauvaise expérience avec les fourrières en France ou encore, vous ne savez pas comment elles fonctionnent ? Découvrez tout le fonctionnement des fourrières en France.

Les fourrières automobiles en France constituent des établissements qui s’occupent de récupérer les véhicules qui se trouvent en infraction ou encore, à l’abandon sur la voie publique. Le fonctionnement peut sembler un peu opaque pour les usagers, mais pourtant il n’est pas rare d’y avoir affaire. Ainsi, nous nous sommes intéressés au fonctionnement, à la gestion et à la législation qui encadrent ces établissements.

Qui gère les fourrières en France ?

Les fourrières implantées sur le territoire français sont gérées notamment par les municipalités et les préfectures. Le rôle principal des fourrières en France est le stockage des véhicules en attente de restitution à leurs propriétaires ou encore, pour certains, de leur destruction. Cette gestion est gérée par un cadre légal notamment celui du Code de la Route. Il s’agit d’indiquer les cas où les infractions commises par les usagers peuvent entraîner la mise en fourrière de leur véhicule avec l’intervention des forces de l’ordre.

> Pourquoi un véhicule est-il mis en fourrière ?

La principale cause de la mise en fourrière d’un véhicule est la constatation par les forces de l’ordre d’un stationnement interdit ou gênant. Associée à la mise en fourrière, il sera alors remis au propriétaire du véhicule une amende et des frais de fourrières permettant le financement de celle-ci.

Les fourrières automobiles ont également une autre mission : celle de récupérer les véhicules qui auraient été abandonnés notamment sur la voie publique, gênant ainsi les usagers. Ces voitures ou autres peuvent être enlevés par différents professionnels notamment les forces de l’ordre ou encore par des agents de la voirie. Une fois retirés de la rue, ces véhicules seront alors stockés en fourrière. Il faudra des fois attendre un moment en attendant que leur propriétaire soit retrouvé, le cas contraire, le véhicule sera détruit.

Comment être informé de la mise en fourrière ?

Vous allez recevoir un courrier recommandé avec accusé de réception indiquant la mise en fourrière de votre véhicule si vous êtes absent. Mais la plupart du temps, si votre véhicule a disparu c’est soit un vol soit une mise en fourrière. Il vous suffit de joindre le commissariat de votre lieu de stationnement afin de le savoir. Vous avez trois jours pour réaliser cette démarche, au delà une expertise pourra être demandée et vous vous exposez à la vente ou à la destruction de votre véhicule.

Comment récupérer un véhicule en fourrière ?

Le plus rapidement possible vous devez vous rendre à la fourrière avec votre permis de conduire, la carte grise et le principal : l’attestation d’assurance de votre véhicule sans quoi celui-ci ne pourra pas circuler car assurer votre voiture c’est plus qu’un devoir mais bien une obligation légale.

La gestion des fourrières automobiles en France est un sujet divers et varié. En effet, il évoque notamment des amendes délivrées par les forces de l’ordre ou encore, des frais de gestions de fourrière qui peuvent d’avérer lourds pour les usagers, surtout en cette période financièrement compliquée. Face à cette mauvaise publicité qu’ont les fourrières, certaines villes ont mis en place des dispositifs afin d’aider les usagers à récupérer leur voiture. Il peut par exemple s’agir de la mise en place de services en ligne pour retrouver plus facilement sa voiture. Cela concerne notamment les fourrières parisiennes qui sont nombreuses.

Vous aimerez probablement
Conseils incontournables pour éviter la mise en fourrière de votre véhicule
Les pneus anti-crevaison ou comment éviter de se faire remorquer ?
Easypark : l’application qui évite la fourrière
Comment fonctionne le stationnement payant à Bordeaux ?

Laisser une Réponse