Sabot versus fourrière : quelles sont les différences ?

Vous avez commis une infraction et votre voiture a subit une mise en fourrière ou encore, vous avez trouvé un sabot sur celle-ci ? Découvrez les différences entre ces deux sanctions.

Vous avez commis une infraction et vous subissez les conséquences ou encore, vous êtes victime d’une sanction mais sans savoir pourquoi. Votre voiture a été mise en fourrière ou encore, vous avez trouvé un sabot qui l’immobilise quand vous vous apprêtiez à partir ? Découvrez pourquoi vous pouvez être dans cette situation et quelles sont les différences entre ces deux punitions.

Sabot : immobilisation du véhicule

Vous n’aviez jamais vu ce dispositif auparavant ? Le sabot est utilisé par les forces de l’ordre en cas d’infraction afin d’immobiliser le véhicule mais on peut également s’en procurer dans le commerce. Ceux-ci sont à visée anti-vol ou du moins dissuasive pour une voiture, comme vous pouvez en utiliser un pour un vélo ou encore, un deux roues.

Si vous lisez cet article c’est que le sabot que vous avez trouvé sur la voiture est une conséquence d’une infraction que vous avez commise. Les forces de police ont choisi de bloquer votre voiture.
Appelés sabot de Denver, ils peuvent servir à immobiliser le véhicule en attendant que celui-ci soit enlevé par la fourrière.

Agissant comme une grosse pince, il est impossible de rouler une fois le sabot mis en place. Si le véhicule est saisi par exemple, il s’agit alors d’empêcher le propriétaire de circuler avec celui-ci. Si vous avez beaucoup d’arriérés dans vos paiements pour vos amendes par exemple.

Vous pouvez également avoir été victime de l’immobilisation de votre voiture si vous avez stationné dans un endroit interdit mais non dangereux par exemple.

Le sabot est en place pour 72 heures environ avant le départ en fourrière. Pour le faire retirer, vous devez vous rendre au commissariat de police et régler l’amende.

Mise en fourrière : votre voiture est partie

Plus inquiétant, votre voiture a disparu, la mise en fourrière est souvent la cause de votre frayeur. Vous avez commis une infraction au code de la route, vous avez stationné dans un endroit gênant ou dangereux. Vous avez peut être été dénoncé par votre voisin qui n’apprécie pas que vous stationnez devant chez lui ? Vous faites peut être l’objet d’une saisie de la justice ? En bref, vous payez les conséquences d’une infraction et seul un passage auprès des forces de l’ordre pourra changer cela. Vous devrez aller régulariser l’amende en fournissant la preuve qu’il s’agit de votre véhicule.

En plus des frais de gardiennage de votre voiture, vous devrez régulariser l’amende associée à votre mise en fourrière.

Vous avez un souci avec votre véhicule ? Votre voiture n’est pas identique avant la mise en fourrière ? Vous pensez qu’elle a été dégradée lors de l’enlèvement ? Il existe une fiche rédigée par l’agent en charge de la mise en fourrière qui explique dans les détails l’état de votre véhicule au moment de l’enlèvement. Vous pourrez demander à la consulter avant d’envisager un recours si nécessaire. De même si vous constatez que des éléments ont disparus à l’intérieur de votre voiture.

Vous aimerez probablement
Easypark : l’application qui évite la fourrière
Comment fonctionne le stationnement payant à Bordeaux ?
Pourquoi ma voiture a-t-elle été mise en fourrière ?
Top 5 des erreurs régulières au Code de la Route

Laisser une Réponse